Jane Eyre – Cary Fukunaga

Jane Eyre (2)

Je pense que ce que j’aime le plus dans le style de Jane Austen et des sœurs Brontë, c’est cette modernité qui sort de leur plume comme par magie et me saisit à chaque péripétie. A ceux qui trouve ces œuvres « gnangnan », je leur demande d’y regarder de plus près, de n’y prêter attention rien qu’un instant afin d’être happé par le suspens mordant qui nous tient en haleine du début à la fin. Jane Eyre de Cary Fukunaga a été réalisé dans cette attente irrésistible de savoir ce qui a bien pu torturer cette Jane énigmatique. Il y a de la romance, signature de ces auteures du XIXe siècle, mais aussi une intelligence sans faille. Charlotte Brontë dessine un scénario peu ordinaire, une jeune fille torturée au caractère endurci (Mia Wasikowska), un jeune homme toujours ténébreux mais sensible (Michael Fassbender). Et cette atmosphère presque irréelle dans un mélange de tradition et de fantastique. Aucune raison de jeter les films d’époque à la poubelle, la psychologie des hommes reste intacte au fil des siècles!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s